Du plagiat considéré comme un des Beaux-Arts

Communication Commerce électronique - Mai 2013 - n° 5

Repère par Christophe CARON professeur agrégé à la faculté de droit de Paris-Est (Paris XII)avocat à la Cour (Cabinet Christophe Caron)

EXTRAIT *

Le bon plagiaire est un contrefacteur intelligent. En effet, alors même qu'il pille autrui sans vergogne, il va s'ingénier à maquiller son délit afin de le rendre invisible ou imperceptible. Bien des auteurs sont en réalité des plagiaires. Mais seule leur conscience (ou leur nègre littéraire) le sait. Virtuose du pillage, le plagiaire a toujours fasciné. Dès 1924, un écrivain, Georges-Armand Masson, rédigeait « Le parfait plagiaire ». Ce livre raconte l'histoire d'un paresseux, inapte à créer et (...)

Accès au document complet [...]

SOURCES

Communication Commerce électronique

DOCUMENT COMPLET **

Pour lire le document complet, vous pouvez vous connecter aux solutions de recherche d'information et de veille juridique LexisNexis :


Votre REVUE

revue_image

Communication Commerce électronique

N°5 . 2013-05-01


Accès au Sommaire de la revue


* EXTRAIT : issu des publications et des documentations juridiques LexisNexis
** DOCUMENT COMPLET : soumis à abonnement