L'i-pad a-t-il une odeur ?

Communication Commerce électronique - Octobre 2010 - n° 10

Repère par Christophe CARON professeur agrégé à la faculté de droit de Paris-Estavocat à la Cour (Cabinet Christophe Caron)

EXTRAIT *

Jadis, le livre sollicitait trois des cinq sens de l'Homme. Tout d'abord, celui de la vue puisque, par essence, un livre a vocation à être vu pour être lu. Mais, il mettait aussi en oeuvre le toucher car un livre a un corpus : il se tient, se palpe, se porte... Et il ne faut pas non plus oublier le sens le plus discret mais aussi le plus attachant : celui de l'odorat. Un livre, c'est aussi l'odeur de l'encre, du papier... Les vieux livres ont leur odeur caractéristique, distincte de celle du livre (...)

Accès au document complet [...]

SOURCES

Communication Commerce électronique

DOCUMENT COMPLET **

Pour lire le document complet, vous pouvez vous connecter aux solutions de recherche d'information et de veille juridique LexisNexis :


Votre REVUE

revue_image

Communication Commerce électronique

N°10 . 2010-10-01


Accès au Sommaire de la revue


* EXTRAIT : issu des publications et des documentations juridiques LexisNexis
** DOCUMENT COMPLET : soumis à abonnement