AccueilRevuesDroit de la familleDroit de la famille - Mai 2000 - n° 05La copie d'un testament olographe est sans valeur

La copie d'un testament olographe est sans valeur

Droit de la famille - Mai 2000 - n° 05

Commentaires par Bernard BEIGNIER

EXTRAIT *

Référence : CA Nîmes, 27 sept. 1999 : Juris-Data n° 030157 La copie d'un testament ne saurait être considérée comme le testament lui-même, même s'il s'agit d'une copie faite par le testateur lui-même ; d'autre part, le décalque au carbone d'un original dont on ne sait quel usage a été fait, ne peut valoir comme l'original. (...) Sur le fond : Attendu que le dossier des appelants est vide de tout commencement de preuve ou de présomption que Jean C., de son vivant, ait évoqué la présence d'un testament (...)

Accès au document complet [...]

SOURCES

Droit de la famille

DOCUMENT COMPLET **

Pour lire le document complet, vous pouvez vous connecter aux solutions de recherche d'information et de veille juridique LexisNexis :


Votre REVUE

revue_image

Droit de la famille

N°5 . 2000-05-01


Accès au Sommaire de la revue


* EXTRAIT : issu des publications et des documentations juridiques LexisNexis
** DOCUMENT COMPLET : soumis à abonnement