AccueilRevuesDroit de la familleDroit de la famille - Juillet 2001 - n° 7-8Concubinage adultère : abandonner sa maîtresse pour renouer avec sa femme n'est pas — encore ? — constitutif d'une faute

Concubinage adultère : abandonner sa maîtresse pour renouer avec sa femme n'est pas — encore ? — constitutif d'une faute

Droit de la famille - Juillet 2001 - n° 7-8

Commentaires par Hervé LECUYER

EXTRAIT *

Référence : CA Toulouse, 23 janv. 2001 : Juris-Data n° 2001-137248 Le fait pour le mari d'interrompre une procédure de divorce et de se réconcilier avec sa femme ne peut constituer en soi un comportement fautif à l'égard de la maîtresse. • La rupture de la relation adultère entre M. David A et Mme Valérie G, alors que cette dernière n'ignorait pas que son amant était pris dans les liens du mariage et qu'elle avait accepté d'engager une relation précaire avec un homme marié, chargé de famille, vivant (...)

Accès au document complet [...]

SOURCES

Droit de la famille

DOCUMENT COMPLET **

Pour lire le document complet, vous pouvez vous connecter aux solutions de recherche d'information et de veille juridique LexisNexis :


Votre REVUE

revue_image

Droit de la famille

N°7 . 2001-07-01


Accès au Sommaire de la revue


* EXTRAIT : issu des publications et des documentations juridiques LexisNexis
** DOCUMENT COMPLET : soumis à abonnement