AccueilRevuesDroit de la familleDroit de la famille - Juillet 2003 - n° 7-8Mariage sans passion : vice ou défaut de consentement ?

Mariage sans passion : vice ou défaut de consentement ?

Droit de la famille - Juillet 2003 - n° 7-8

Commentaires par Hervé LÉCUYER

EXTRAIT *

Référence : CA Grenoble, 3 avr. 2002 : Juris-Data n° 2002-201646 Le mariage doit être annulé dès lors que le mari a commis une erreur sur les qualités essentielles de son épouse qui n'avait nullement la volonté de s'unir effectivement et durablement et d'en assumer les conséquences légales. En effet, la femme n'a pas eu le comportement que l'on peut attendre d'une jeune épouse, se désintéressant de son mari et le dénigrant. Elle a indiqué regretter un ex-fiancé, pleurait lors de la cérémonie, s'est (...)

Accès au document complet [...]

SOURCES

Droit de la famille

DOCUMENT COMPLET **

Pour lire le document complet, vous pouvez vous connecter aux solutions de recherche d'information et de veille juridique LexisNexis :


Votre REVUE

revue_image

Droit de la famille

N°7 . 2003-07-01


Accès au Sommaire de la revue


* EXTRAIT : issu des publications et des documentations juridiques LexisNexis
** DOCUMENT COMPLET : soumis à abonnement