AccueilRevuesLa Semaine Juridique - Edition GénéraleLa Semaine Juridique Edition Générale - 11 Janvier 1989 - n° 02Homicide et blessures involontaires. — Personnes responsables. Auteurs. Médecin anesthésiste. Injection d'un puissant relaxant musculaire à un patient avant une Intervention chirurgicale. Cessation de respiration du patient. Tentative d'intubation endo-trachéale se heurtant à des difficultés imprévisibles. Tentatives de réanimation sans succès. Pratique tardive d'une trachéotomie. Décès du patient. Faute (non), infraction constituée (non)

Homicide et blessures involontaires. — Personnes responsables. Auteurs. Médecin anesthésiste. Injection d'un puissant relaxant musculaire à un patient avant une Intervention chirurgicale. Cessation de respiration du patient. Tentative d'intubation endo-trachéale se heurtant à des difficultés imprévisibles. Tentatives de réanimation sans succès. Pratique tardive d'une trachéotomie. Décès du patient. Faute (non), infraction constituée (non)

La Semaine Juridique Edition Générale - 11 Janvier 1989 - n° 02

EXTRAIT *

(Cass. crim., R., 3 novembre 1988 ; Fricker veuve Wohlhuter). Dès lors qu'il résulte de l'arrêt qu'une personne a été hospitalisée en vue de subir une intervention chirurgicale, sous anesthésie générale, que le médecin anesthésiste-réanimateur, a injecté au patient, avant l'opération, un puissant relaxant musculaire, que ce dernier ayant, sous l'effet normal de cette injection, cessé de respirer, ce médecin a tenté à plusieurs reprises, mais en vain, une intubation endo-trachéale, qu'un de ses confrères (...)

Accès au document complet [...]

SOURCES

La Semaine Juridique - Edition Générale

DOCUMENT COMPLET **

Pour lire le document complet, vous pouvez vous connecter aux solutions de recherche d'information et de veille juridique LexisNexis :


Votre REVUE

revue_image

La Semaine Juridique - Edition Générale

N°2 . 1989-01-11


Accès au Sommaire de la revue


* EXTRAIT : issu des publications et des documentations juridiques LexisNexis
** DOCUMENT COMPLET : soumis à abonnement