AccueilRevuesLa Semaine Juridique - Edition GénéraleLa Semaine Juridique Edition Générale - 11 Décembre 1991 - n° 501° Baux (en général). — Droits et obligations des parties. Bail mixte professionnel et d'habitation. Conclusion pour un an avec tacite reconduction. Décès du preneur. Descendant majeur cotltulaire du bail avec sa mère. C. civ., art. 1742. Exercice de la profession d'avocat dans les lieux (oui). 2° Baux d'habitation. — Loi du 23 décembre 1986. Bail mixte professionnel et d'habitation. a) Durée. Bail d'un an renouvelé par tacite reconduction. Bail à durée indéterminée (oui). Bail réputé renouvelé par période de trois ans (L. 22 juin 1982, art. 71). b) Proposition d'un nouveau loyer par le bailleur. Notification. Délai (L. 23 déc. 1986, art. 21). Non-respect. Nullité de la proposition. Reconduction du bail aux conditions antérieures

1° Baux (en général). — Droits et obligations des parties. Bail mixte professionnel et d'habitation. Conclusion pour un an avec tacite reconduction. Décès du preneur. Descendant majeur cotltulaire du bail avec sa mère. C. civ., art. 1742. Exercice de la profession d'avocat dans les lieux (oui). 2° Baux d'habitation. — Loi du 23 décembre 1986. Bail mixte professionnel et d'habitation. a) Durée. Bail d'un an renouvelé par tacite reconduction. Bail à durée indéterminée (oui). Bail réputé renouvelé par période de trois ans (L. 22 juin 1982, art. 71). b) Proposition d'un nouveau loyer par le bailleur. Notification. Délai (L. 23 déc. 1986, art. 21). Non-respect. Nullité de la proposition. Reconduction du bail aux conditions antérieures

La Semaine Juridique Edition Générale - 11 Décembre 1991 - n° 50

EXTRAIT *

(Paris, 6e ch. B, 5 juill. 1991 ; SA Winterthur assurances c. Riveline). Le bail mixte conclu pour un an avec tacite reconduction ayant continué à recevoir application, la fille du preneur décédé devient cotitulaire du bail en application de l'article 1742 du Code civil ; elle peut donc exercer à la suite de son père, sa profession d'avocat dans les lieux. Le bail d'un an qui a continué à s'appliquer par tacite reconduction doit être qualifié de contrat de location à durée indéterminée en application (...)

Accès au document complet [...]

SOURCES

La Semaine Juridique - Edition Générale

DOCUMENT COMPLET **

Pour lire le document complet, vous pouvez vous connecter aux solutions de recherche d'information et de veille juridique LexisNexis :


Votre REVUE

revue_image

La Semaine Juridique - Edition Générale

N°50 . 1991-12-11


Accès au Sommaire de la revue


* EXTRAIT : issu des publications et des documentations juridiques LexisNexis
** DOCUMENT COMPLET : soumis à abonnement