Hommage à Jacques Béguin

September Mo, 2014

À TÉLÉCHARGER GRATUITEMENT – 

JACQUES BÉGUIN, UNE VIE AU SERVICE DU DROIT

Télécharger le supplément

Cela fera déjà un an, le 10 octobre prochain, que disparaissait le professeur JacquesBéguin. Membre du Conseil scientifique des Éditions du JurisClasseur, puis de LexisNexis, Directeur scientifique de La Semaine Juridique de 1990 à 2012, Jacques Béguin était une figure historique de notre maison. Un conseiller écouté et respecté, un directeur attentif et avisé, un homme de dialogue, ouvert et dévoué. Mais il était surtout et avant tout notre ami, un « ami de toujours », un ami sincère, fidèle et attachant. Homme d’action et de conviction, Jacques Béguin avait consacré à La Semaine Juridique, pendant près d’un quart de siècle, toute son énergie, tout son talent et toutes ses qualités humaines. Totalement investi dans ce rôle qu’il aimait tant d’ « intermédiaire » entre les auteurs et les lecteurs, soucieux d’ouvrir la voie aux nombreuses transformations et innovations qu’il savait nécessaires pour accompagner le mouvement du droit et sa diffusion, il veillait scrupuleusement à l’excellence de la revue et à la permanence de son rayonnement dans le paysage juridique français.

Il s’agissait là, à n’en pas douter, du prolongement cohérent et assumé d’un prestigieux parcours professionnel partagé entre l’Université et de hautes responsabilités administratives ; parcours que Jacques Béguin n’évoquait qu’avec la délicatesse naturelle et la profonde modestie qui le caractérisaient. Reçu major à l’agrégation de droit privé et de sciences criminelles, Jacques Béguin avait été professeur à la faculté de droit de Rennes et à l’université de Paris I Panthéon-Sorbonne. Conseiller de plusieurs ministres, il avait ensuite exercé les fonctions de Recteur de l’académie de Strasbourg puis de Directeur général des enseignements supérieurs et de la recherche, conciliant ainsi son amour de l’enseignement du droit et sa passion du service public.

Au-delà de cette extraordinaire carrière, Jacques Béguin était resté un homme profondément modeste, toujours disponible, discret en toutes choses mais présent en toutes circonstances. Sa courtoisie n’avait d’égal que son profond respect de l’autre. Son énergie, sa lucidité, son courage devant la maladie impressionnaient ceux qui le côtoyaient. Sa combativité n’avait d’égal que son amour de la vie. L’hommage collectif que nous rendons aujourd’hui au professeur Jacques Béguin dans la présente publication est notre manière de lui témoigner notre immense reconnaissance, avec la simplicité qu’il nous a donnée en exemple et l’affection qu’il savait susciter. Lecteurs, auteurs, collaborateurs, amis découvriront ou retrouveront dans les textes que nous avons choisi de publier le fil conducteur de ce qui gouverna l’engagement du juriste et l’unité d’un homme qui mit sa vie au service des autres, au service du droit.

Articles associés