AccueilRevuesDroit de la familleDroit de la famille - Juillet 2003 - n° 7-8Intérêts de retard non déductibles de l'actif successoral

Intérêts de retard non déductibles de l'actif successoral

Droit de la famille - Juillet 2003 - n° 7-8

Commentaires par Frédéric DOUET

EXTRAIT *

Référence : Cass. com., 23 avr. 2003 : Juris-Data n° 2003-018768 Tirant leur origine de l'absence de déclaration d'ISF par les ayants droit du défunt, les intérêts de retard postérieurs au décès du de cujus ne constituent pas des dettes existant au jour de l'ouverture de la succession et déductibles de l'actif successoral. Sur le moyen unique : Vu les articles 768, 885 W III et 204-2e, du Code général des impôts ; Attendu qu'il résulte du premier de ces textes que pour la liquidation des droits de (...)

Accès au document complet [...]

SOURCES

Droit de la famille

DOCUMENT COMPLET **

Pour lire le document complet, vous pouvez vous connecter aux solutions de recherche d'information et de veille juridique LexisNexis :


Votre REVUE

revue_image

Droit de la famille

N°7 . 2003-07-01


Accès au Sommaire de la revue


* EXTRAIT : issu des publications et des documentations juridiques LexisNexis
** DOCUMENT COMPLET : soumis à abonnement