Carte judiciaire : deux questions

Droit de la famille - Décembre 2007 - n° 12

Repère par Bernard BEIGNIER doyen de la faculté de droit de l'université de Toulouse

EXTRAIT *

Première question. – Il n'est pas sérieux de contester le principe de la réforme de la carte judiciaire. La dernière grande réforme fut, moins celle de 1958 que celle voulue par Raymond Poincaré en 1926 : un avocat. Mais cette réforme en entraînera une autre nécessairement. Quand un département comme la Haute-Garonne comporte deux tribunaux de grande instance et que le barreau de Toulouse revendique plus de 1 100 inscrits tandis que celui de Saint-Gaudens en décompte guère plus d'une vingtaine, le (...)

Accès au document complet [...]

SOURCES

Droit de la famille

DOCUMENT COMPLET **

Pour lire le document complet, vous pouvez vous connecter aux solutions de recherche d'information et de veille juridique LexisNexis :


Votre REVUE

revue_image

Droit de la famille

N°12 . 2007-12-01


Accès au Sommaire de la revue


* EXTRAIT : issu des publications et des documentations juridiques LexisNexis
** DOCUMENT COMPLET : soumis à abonnement