In Viagra veritas !

Droit de la famille - Décembre 2014 - n° 12

A noter également par Jean-René BINET

EXTRAIT *

L'adultère du mari, qui a maintenu durant le mariage, une relation entamée auparavant avec une « amie », justifie le prononcé du divorce à ses torts exclusifs. De plus, le mari a fait preuve de déloyauté en se prescrivant du Viagra au moyen de l'ordonnancier de son épouse ! Dès lors qu'il résidait rarement à Paris et s'adonnait au nautisme à l'île de Ré dans leur résidence secondaire, sans contribuer aux charges du mariage, l'usage de cette spécialité révèle la nature de la relation qu'il entretenait (...)

Accès au document complet [...]

SOURCES

Droit de la famille
CA Paris, 5 juin 2014, n° 12/21390 : JurisData n° 2014-012985

DOCUMENT COMPLET **

Pour lire le document complet, vous pouvez vous connecter aux solutions de recherche d'information et de veille juridique LexisNexis :


Votre REVUE

revue_image

Droit de la famille

N°12 . 2014-12-01


Accès au Sommaire de la revue


* EXTRAIT : issu des publications et des documentations juridiques LexisNexis
** DOCUMENT COMPLET : soumis à abonnement